Abréviation

« Abr. » redirige ici. Pour les autres significations, voir ABR. Pour les abréviations du solfège, voir Abréviation (solfège), pour les abréviations du Moyen Âge, voir Abréviation médiévale Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2009). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ? Une abréviation (du latin brevis, en français : « court », abrégé en « abr. ») est le raccourcissement d'un mot ou d'un groupe de mots, représentés alors par un caractère ou un groupe de caractères issus de ce mot. L'abréviation consiste donc toujours en une suppression, plus ou moins importante. Par exemple, « c'est-à-dire » peut s'abréger en « c.-à-d. ». Il existe plusieurs méthodes pour abréger des groupes de mots, dont les plus courantes sont la siglaison et l'acronymie. Le point autre que celui de fin de phrase est souvent l'indice d'une abréviation. Il s'utilise quand la dernière lettre du mot abrégé est elle aussi supprimée : « Monsieur » s'abrège en « M. » et « Maître » en « Me » (« e » étant bien la dernière lettre du mot). Si l'abréviation finit la phrase, le point abréviatif et le point final se confondent.

Mots

Ce tableau présente un exemple d'utilisation des listes de mots pour l'extraction de mots-clés à partir du texte ci-dessus.

Le motFréquence de motNombre d'articlesPertinence
abr4540.189
abréviation512940.165
abréviations36030.109
mot498680.095
solfège21120.088

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn more. Got it.