Albert Sidney Johnston

Pour les articles homonymes, voir Johnston. Cet article est une ébauche concernant un militaire américain. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants. Albert Sidney Johnston (2 février 18036 avril 1862) fut un officier de carrière dans l'United States Army, et un général de l'Armée du Texas et de l'armée confédérée durant la guerre de Sécession. Au cours de sa carrière militaire, il fut témoin d'importants combats, de luttes contre la Révolution texane, mais aussi de guerres comme la guerre américano-mexicaine, la guerre de l'Utah et la guerre de Sécession. Considéré par le président des États confédérés d'Amérique Jefferson Davis comme le meilleur (et le deuxième plus haut gradé) officier général des États confédérés avant l'émergence de Robert E. Lee, il fut tué au début de la guerre civile lors de la bataille de Shiloh et fut le plus haut gradé, dans l'armée de l'Union ou celle des Confédérés, à perdre la vie durant la guerre. Davis était persuadé que la perte de Johnston « a été le point tournant de notre destin. » Johnston n'avait aucun lien de parenté avec le général des forces confédérées Joseph E. Johnston.

Mots

Ce tableau présente un exemple d'utilisation des listes de mots pour l'extraction de mots-clés à partir du texte ci-dessus.

Le motFréquence de motNombre d'articlesPertinence
johnston64420.262
confédérés37560.122
guerre6572250.11
gradé2840.104

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn more. Got it.