Bricolage

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2012). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ? Pour l'album d'Amon Tobin, voir Bricolage (album). Pour l'album de Ryūichi Sakamoto, voir Bricolages. « Bricoleur » redirige ici. Pour les autres significations, voir Bricoleur (comics). Le bricolage regroupe communément maintenant les occupations exercées hors du cadre professionnel, en tant qu'amateur, liées à la création, l'amélioration, la réparation et l'entretien de toutes choses matérielles. On dit d'une personne habile de ses mains qu'il est un « bon bricoleur ». À l'inverse, l'expression « bricoleur du dimanche » est plus péjorative. On évoque aussi un « système D » pour une réalisation particulièrement ingénieuse. Dans la partie commerciale du secteur, le concept anglo-saxon du DIY (prononcer /diː aɪ waɪ/) pour do it yourself (« faites-le vous-même » en anglais) fut une telle réussite commerciale pour les magasins de bricolage qu'il s'est généralisé aux distributeurs de meubles, sous l'argument de prix compétitifs. Dans ce sens commun, le bricolage a gagné ses lettres de noblesse dans les années 1980 avec la conversion de titres de presse à des techniques de plus en plus professionnelles mises à la portée de l'amateur.

Mots

Ce tableau présente un exemple d'utilisation des listes de mots pour l'extraction de mots-clés à partir du texte ci-dessus.

Le motFréquence de motNombre d'articlesPertinence
bricoleur5200.249
bricolage51080.213

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn more. Got it.